Violences conjugales, la Creuse s’engage

5 décembre 2022 | Infos Mairie

En Creuse, on observe une augmentation très importante des signalements de la part des témoins et familles notamment, et une hausse considérable (+ 17 %) des interventions des forces de sécurité : déjà 301 victimes de violences conjugales de janvier à octobre 2022 contre 185 en 2020 sur la même période. Du côté des associations le constat est le même.

Ces chiffres nous encouragent car ils reflètent une détection et prise en charge d’un nombre croissant de victimes.

Cependant, les féminicides ne baissent pas (encore 122 en 2021) et les enquêtes nationales nous indiquent qu’encore trop de victimes passent sous les radars.

C’est particulièrement le cas en milieu rural, selon un récent rapport du sénat :

Près de la moitié des féminicides (47%) ont lieu dans les territoires ruraux alors que les femmes rurales ne représentent qu’un tiers de la population féminine nationale. Les femmes rurales sont par ailleurs sous-représentées dans les sollicitations des dispositifs d’aide (26 % des appels du 3919).

L’identification et la protection des victimes y sont plus complexes en raison de l’isolement social et géographique des femmes victimes, de leur insuffisante mobilité, du manque d’anonymat et de confidentialité, d’une méconnaissance de leurs droits.

Dans ce contexte il est primordial que les relais de proximité que constituent les mairies puissent contribuer à la diffusion de l’information et au repérage des victimes.

Nous devons collectivement faire savoir aux victimes qu’elle ne sont pas seules et qu’elles peuvent être protégées. Des associations et structures existent dans notre département, pour les aider à sortir des violences, les accompagner dans toutes leurs démarches, les héberger y compris en urgence et avec des enfants. De nombreux professionnels sont sensibilisés et formés, les partenaires, notamment la justice et les forces de sécurité sont pleinement mobilisés.

Plaquette Violences conjugales Creuse 2022